Martine Paquet Blog

Quelle réussite pour l'Heure de Code 2015 au Nouveau-Brunswick!

C’est avec beaucoup d’enthousiasme que j’écris aujourd’hui ce blogue. Voilà qu’une partie de mon rêve se réalise: Certains membres du personnel du système de l’éducation et les entrepreneurs de la région se sont unis pour éveiller la programmation chez les jeunes.  J’y ai toujours cru et voilà que nous commençons à faire des pas en ce sens afin de donner plus d’opportunités à nos jeunes.  Quand nous décidons d’amalgamer nos forces, il ne peut qu’en ressortir du positif!

Quelle joie pour moi de faire partie de cette équipe dynamique en tant qu’enseignante et consultante! Nous avons travaillé très fort et voilà les résultats escomptés.  Je crois qu’il faut préparer nos jeunes aux habiletés numériques du 21e siècle.  Mais ce n’est pas tout… Il faut les outiller également à tous les niveaux afin qu’ils ou elles puissent obtenir un emploi convenable. Ce n’est plus un secret que les compétences en programmation et en TIC deviennent de plus en plus recherchées.  Alors, la technologie n’est que la pointe de l’iceberg,  puisqu’en plus de développer la motivation et le goût des jeunes pour la création, on accroit leurs chances d’employabilité dans l’industrie.   

Dès le début du mois de septembre 2015, notre équipe a mis la main à la pâte et a encouragé les écoles francophones du Nouveau-Brunswick à s’inscrire à l’Heure de Code en décembre. Chaque école participante courait la chance de remporter un prix faramineux, grâce à nos commanditaires. Voir les détails en cliquant ici.   

Pour ceux et celles qui ne le savent pas encore, l’Heure de Code est un mouvement mondial destiné aux élèves de la maternelle à la 12e année, qui vise à inspirer les élèves, à rehausser leur créativité en utilisant les technologies et incorporer la programmation aux divers programmes scolaires.   L’année dernière, des dizaines de millions d’élèves de partout dans le monde, dont 180 pays, ont participé à l'Heure de Code, ainsi que bon nombre d’élèves du Nouveau-Brunswick.

De plus, le président Obama avait annoncé quelques mois passés une nouvelle choc:  La programmation sera incluse dans toutes les matières scolaires (#CSforAll). La décision de M. Obama est basée sur le fait que la programmation n’est plus une expertise “supplémentaire” mais fait partie d’une habileté de base que tous les jeunes devraient maitriser afin de faire fructifier l’économie du pays. J’espère que la Canada suivra les traces de M. Obama en ce sens.  La programmation ne devient plus une “valeur ajoutée” à nos programmes d’étude, mais devient une compétence “essentielle” du 21e siècle.

Voici une citation de M. Denis Daigle:

En raison de la croissance rapide et de la vulgarisation de L’Heure de Code dans plusieurs pays dans le monde, il y a eu un manque de matériel traduit et d’applications d’appoint. Maintenant cependant, nous sommes heureux de disposer de Vizwik, une plateforme sociale d’apprentissage pour créer des applications mobiles rapides et bilingues, où l’on retrouve à l’intérieur un outil de programmation visuelle.

Pour comprendre le mouvement de l’Heure de Code, regardez cette entrevue avec M. Denis Daigle, co-fondateur de Ongozah.  

Voici une entrevue réalisée avec Denis Daigle (co-fondateur Ongozah) dans le cadre de l'Heure de Code 2015. Nous allons continuer nos efforts afin de promouvoir l'Heure de Code dans les années à venir également. Le dévoilement des prix du concours suivra bientôt. Suivez-nous de près à http://heuredecode.ca/.

Voici également la vidéo de M. Obama concernant ses opinions en matière de programmation.

Weekly Address: Giving Every Student an Opportunity to Learn Through... In this week's address, the President discussed his plan to give all students across the country the chance to learn... - Follow @WhiteHouse for the latest from President Obama and his administration.

Pour conclure, afin d’inciter les écoles à participer, nous avons lancé un concours.  http://heuredecode.ca/

Notre équipe était formée entre autres des personnes suivantes:

Denis Daigle, co-fondateur technique d’Ongozah

Jeff Wilson, directeur général de Labos créatifs

Martine Paquet, enseignante et consultante en technopédagogie, www.martinepaquet.com

René Boudreau, directeur général du Conseil de la recherche et de l’innovation

Michelle Austin, agente d’éducation des professions scientifiques

Roddy Awad, président de TKS.

Simon Gauvin, président et co-fondateur de vizwik.com

D’autres personnes se sont également jointes à l’équipe: Léonce Charron, Sébastien Aubé (Cognitivex), Maxime Gauvin, Sarah Short (Défi Entrepreneurship),  et bien d’autres.

Environ 55 écoles de partout dans la province, dont environ 140 classes ont participé à l’Heure de Code 2015.  Ce fut toute une réussite, comparé à l’année dernière.  Une école par district s’est méritée  l’un des trois prix prestigieux.  Voici les écoles gagnantes pour chacun des districts avec leur prix respectif:

DSF-S: 25 iPads, commandités par “Assomption Vie”

École gagnante:

École Dre Marguerite-Michaud de Bouctouche

Date de remise des prix:  18 mai à 9:00

DSF-NE: 20 ordinateurs portables, commandités par “Salesforce”

École gagnante:

École Communautaire La Relève de Saint-Isidore

Date de remise des prix:  à confirmer

DSF-NO: 5 ordinateurs portables + camp de programmation, commandités par Labos créatifs

École gagnante:

École St-Jacques de St-Jacques

Date de remise des prix:  à confirmer

Dans les années passées, plusieurs initiatives furent déjà mises en place dans les écoles du Nouveau-Brunswick au niveau de la programmation et connurent un franc succès à l’aide des organismes tels que Labos créatifs, Défi Entrepreneurship Jeunesse, Place aux Compétences, CompéTICA, FJFNB, CCNB, Ongozah, TSI, CognitiveX, TechImpact, et APTICA, #AES2016, utilisant entre autres Vizwik, une plate-forme sociale pour apprendre la programmation et créer des applications mobiles s’adressant davantage aux élèves du secondaire, ainsi que Scratch, destiné surtout pour les plus jeunes.

Notre équipe ne croisera pas les bras pour les prochains mois. Nous avons déjà entamé les préparatifs de l’Heure de Code 2016.  Attachez votre tuque, parce que l’an prochain, on veut encore “doubler” nos efforts et avoir au moins 300 classes participantes de partout au Nouveau-Brunswick. Eh oui, il faut pousser encore plus loin si nous voulons rehausser l’économie de notre belle province et avoir une main d’oeuvre de très haute qualité et très qualifiée.  

Sur ce, je vous laisse sur des images des applications que mes élèves ont faits dans le cours de FIBBT10 à l’école de Bernice MacNaughton High School.  Eh oui, j'ai inclus la programmation dans mon cours de BBT et en français. Les élèves ont adoré ça! Mon prochain blogue portera sur les créations de mes élèves.  Quand les élèves surpassent le maitre, c'est là qu'on a atteint nos objectifs! Vive la création d'applications!

Screen Shot 2016-05-01 at 7.59.53 PM.png
Heure de Code

 

Cliquez ici pour visionner le communiqué de presse.

Martine Paquet

Enseignante et Consultante en Éducation et Technopédagogie